"Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour..."

Le Bourgeois Gentilhomme-Molière

 Voici quelques unes des rimes joliment tournées du public  et transformées en feuillage de  l'arbre:

... A cette mort là on ne succombe pas, on y court !

... Contre leur doux pouvoir, n’existe nul recours

... Plus caressants et plus doux même que le velours

... Mais  me heurte sans répit à votre cœur sourd

... Et vos airs mutins sont des promesses de beaux jours

... Et votre doux regard me poursuit chaque jour

... Laissez-moi m’y plonger et m’y baigner toujours

"Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour..."

... Et que nul ne s’avise de me porter secours

... Un doux baiser et mon cœur battra pour toujours

... Ils me hantent, m'éblouissent, me transportent chaque jour

...Ils remporteraient de beauté tous les concours

 

... Ah, les voir et les revoir et en mourir chaque jour!

... Et enflamment mon coeur d'un feu plus ardent qu'un four

... Il n'en est pas de plus envoûtants alentour

L'arbre d'amour est une création de Véronique Berthier

Nancyphile

 la passion partagée de Nancy